Par Avital denan ( DRH )

 

Le CV, doit donner envie de convoquer le candidat en entretien, après quelques minutes de lecture. Par conséquent, il doit être intéressant sur le fond mais également agréable à lire sur la forme.

C’est en sorte une photographie écrite du candidat avec des informations professionnelles mais aussi extra professionnelles.

Sur le fond , il doit contenir des informations concernant :

L’état civil du candidat (nom, prénom, adresse, téléphone : maison et GSM…)
La formation (initiale et complémentaire)
Les langues et les connaissances informatiques
L’expérience professionnelle
Les violons d’ingres

Sur la forme , le CV doit être esthétique, c’est à dire tout simplement bien " mis en page " : puces, soulignement, caractère gras, encadrement (du projet professionnel par exemple) seront les bienvenus !

Vous pouvez :

Privilégier l’expérience en année plutôt sur des dates exactes. (exemple : 1995-1998, plutôt que février 95 – novembre 1998).

Rappeler le nom du groupe auquel appartient l’entreprise dans laquelle vous avez travaillé, si vous craignez que cette dernière ne soit pas suffisamment connue.

Sans dire que vous êtes Directeur, mettez en valeur vos responsabilités (les objectifs atteints, les missions et projets accomplis).

Ne pas mentir !

Attention, le mensonge est difficilement rattrapable. Tout est dans la manière de présenter les choses. Un petit truc : n’hésitez pas à dimensionner les projets auxquels vous avez contribué. Sans être le pilote du projet, vous avez su apporter votre pierre à l’édifice.

Montrer votre caractère sportif et votre amour de la neige sans pour autant affirmer un niveau de professionnel ni mentionner un niveau de débutant !

Mettre en évidence votre sens multiculturel et valoriser vos voyages.Citez éventuellement le nom des continents plutôt que celui des pays. (Europe, Amérique du Nord, Afrique, plutôt que Espagne, Canada, Tunisie par exemple)

Attention, soyez prudent !

Vous ne pouvez pas changer votre CV. Un conseil : regardez votre CV, et ensuite regardez vous dans la glace. Si c’est de la même personne qu’il s’agit, si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez affrontez le regard du recruteur.

Mais n’oubliez pas, ce n’est pas de la chirurgie esthétique, c’est plutôt du maquillage !